Crise en Catalogne : L’économie espagnole fragilisée

Crise. Les événements en Catalogne mettent en péril la reprise économique» de la région, une des plus riches, mais aussi une des plus endettées d'Espagne. La croissance pour 2018 a été revue à la baisse par le gouvernement espagnol. Ce dernier table en fait sur 2,3%, au lieu de 2,6%, prévoyant une baisse de la demande entraînée par l'incertitude générée par la crise.

L’Espagne se voit plongée dans une crise historique depuis quelques mois suite au mouvement séparatiste qui exige l’indépendance de la Catalogne et qui menace aujourd’hui l’unité du pays. Cette situation commence sérieusement à fragiliser l’économie du pays. A Madrid, la viceprésidente du gouvernement conservateur, Soraya Saenz de Santamaria, a averti que «les événements en Catalogne mettent en péril la reprise économique» de la région, une des plus riches, mais aussi une des plus endettées d'Espagne.

En fait, les milieux d’affaires sont de plus en plus inquiets, car la croissance pour 2018 a été revue à la baisse par le gouvernement espagnol. Ce dernier table en fait sur 2,3%, au lieu de 2,6%, prévoyant une baisse de la demande entraînée par l'incertitude générée par la crise. D’ailleurs, en seulement deux semaines, pas moins de 691 entreprises ont transféré leur siège social hors de Catalogne en raison de la crise politique.

Outre le milieu d’affaires, c’est le secteur du tourisme qui est frappé de plein fouet par cette crise. L'activité touristique en Catalogne a chuté de 15% sur un an depuis le référendum d'autodétermination du 1er octobre, tandis que les réservations d'hôtels et de transports sont en baisse de 20% jusqu'à la fin de l'année, selon le patronat espagnol du secteur. L'emploi serait touché de manière «très notable», alors qu'environ 405.000 personnes travaillent dans le secteur en Catalogne. L'impact du ralentissement du tourisme, qui représente 12% du PIB catalan, pourrait être «autant ou plus significatif» que les transferts de sièges sociaux de grandes entreprises hors de Catalogne décidés ces derniers jours.

Il faut savoir que la Catalogne, avec sa capitale Barcelone et les plages de la Costa Brava, est la région espagnole attirant le plus de touristes étrangers. Plus de 18 millions ont séjourné sur place en 2016, soit un quart du total des étrangers accueillis par le pays.

Par ailleurs, et selon les experts, en cas d’indépendance, la Catalogne prend un risque économique. Dynamique, équilibrée et ouverte, l’économie catalane pèse 221 milliards d’euros, soit plus que sept pays de la zone euro. Chiffres à l’appui : en 2016, le revenu annuel par habitant était de 29.728 euros (environ 34.000 francs), contre 22.978 pour le reste de l’Espagne. Les 7,5 millions de Catalans représentent 16,2% de la population espagnole, mais leur part dans la richesse nationale – 221 milliards d’euros – s’élève à 20%. Le taux de chômage dans la région indépendantiste est de 15,7%, contre 19,6% pour le reste du pays. Sur le plan commercial, la Catalogne avait réalisé un surplus de 12,9 milliards d’euros, soit 5,77% de son produit intérieur brut (PIB), avec l’étranger, hors Espagne. Avec l’Espagne même, le surplus était de 14 milliards, soit 6,31% de son PIB.

Comme dans les pays développés, l’agriculture y joue un rôle marginal (2% du PIB), l’industrie représente 19,6% et la construction 4,7%. La part du lion revient aux services, avec 74%.

Aussi, une accession de la Catalogne à l’indépendance entraînerait incertitudes et confusions, avec des risques commerciaux et financiers pour certains pays de l’Europe. Selon les spécialistes, une indépendance de la Catalogne entraînerait des incertitudes économiques et financières majeures, notamment celle de la monnaie du nouvel Etat, car il est loin d’être acquis qu’il reste au sein de la zone euro ni même de l’Union européenne (UE).

Partager cet article

Rédaction et Administration

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

redac@actuel-dz.com
l.actuel@gmail.com

Régie Publicitaire et Abonnements

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

ANEP Régie presse
1, rue Pasteur - Alger

à Savoir

Les manuscrits, photographies, illustrations ou tout autre document adressés ou remis à la rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l’objet d’aucune réclamation.

 

La rédaction

Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter afin de recevoir nos dernières infos.