Travaux publics : Un secteur et des enjeux

La décision de lever le gel sur les projets de travaux publics, prise il y a quelques jours par les pouvoirs publics, devrait être perçue comme un bon signe par les responsables du secteur. D’autant plus que les décisions de report des projets dictées par la situation financière difficile que traverse le pays ont eu des effets préjudiciables sur les entreprises de réalisation, qu’elles soient algériennes ou étrangères. Des centaines d’emplois ont été perdus, des activités ont connu un arrêt brutal et des entreprises qui n’ont pas été payées à temps ont fini par disparaître. Cette situation préjudiciable pour l’économie nationale ne devrait pas s’étaler dans le temps, car elle impacterait d’autres secteurs.

En levant le gel sur les projets publics, l’Etat redonne espoir à un domaine névralgique qui fait travailler des jeunes et qui permet au pays de disposer des infrastructures indispensables pour le développement économique. L’autoroute Est-Ouest est le parfait exemple de l’importance de ces projets pour l’économie, en ce sens qu’elle permet la circulation des biens et des personnes dans de meilleures conditions de sécurité et de confort et avec un gain de temps conséquent.

La réalisation des ports, aéroports et grands ouvrages publics est toujours bénéfique aussi bien pour la population que pour l’économie du pays. Elle offre les moyens de base et les conditions idéales pour la réussite des investissements. C’est dans cet esprit qu’il faudrait apprécier la décision de lever le gel sur les projets de travaux publics. Avec l’amélioration des recettes budgétaires de l’Etat et l’institution du partenariat public-privé, il ne reste plus qu’à s’inscrire dans la dynamique de relance de ce secteur. Les chantiers sont immenses, notamment le projet du Port-Centre d’El-Hamdania qui donnera à l’Algérie une place de choix en matière de trafic maritime en Méditerranée.

Les projets des pénétrantes autoroutières ne sont pas en reste. Ces autoroutes sont une aubaine aussi bien pour les populations que pour les entreprises. Le cas de la pénétrante de Béjaïa est édifiant. Disposant d’un tissu industriel important, cette région a réceptionné partiellement la nouvelle pénétrante autoroutière qui permet de désengorger l’ancienne route nationale et de faciliter l’accès à cette région. Les retombées économiques de cette nouvelle voie de communication sont énormes : la préservation des vies humaines des accidents de la route, la sauvegarde du matériel roulant et de l’environnement. Les enjeux des réalisations dans le secteur des travaux publics se mesurent à ces résultats.

Partager cet article

Rédaction et Administration

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

redac@actuel-dz.com
l.actuel@gmail.com

Régie Publicitaire et Abonnements

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

ANEP Régie presse
1, rue Pasteur - Alger

à Savoir

Les manuscrits, photographies, illustrations ou tout autre document adressés ou remis à la rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l’objet d’aucune réclamation.

 

La rédaction

Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter afin de recevoir nos dernières infos.