sortie du Royaume-Uni de l'UE

L'un des événements marquants de l'année 2017, c’est celui où la Première ministre britannique, Theresa May, a actionné en mars officiellement et pour la première fois l'article 50 du Traité de Rome ouvrant la voie à la sortie de son pays de l'Union européenne, après quarante-cinq ans d'association tumultueuse. C’est le début officiel d'âpres négociations, durant des années, pour limiter les dégâts de ce divorce, à Londres comme parmi les Vingt-Sept.

Le Parlement britannique est toutefois censé avoir un droit de regard sur le mandat de négociations très complexe confié à Theresa May, ce qui complique l'affaire puisqu'il est en majorité constitué de partisans du «remain». Mais désormais, les Européens veulent des réponses sur trois sujets clés : le règlement financier du Brexit, l’avenir de la frontière entre l’Irlande du Nord et l’Irlande, membre de l’Union européenne, ainsi que les droits des expatriés après la sortie.

Partager cet article

Rédaction et Administration

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

redac@actuel-dz.com
l.actuel@gmail.com

Régie Publicitaire et Abonnements

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

ANEP Régie presse
1, rue Pasteur - Alger

à Savoir

Les manuscrits, photographies, illustrations ou tout autre document adressés ou remis à la rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l’objet d’aucune réclamation.

 

La rédaction

Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter afin de recevoir nos dernières infos.