Djamaâ El-Dj azaïr : Le projet «dada» du Président

Défi. Djamaâ El-Djazaïr ou la Grande mosquée d'Alger est un projet faramineux qui n’en finit pas de faire parler de lui. Depuis le premier coup de pioche, qui a été donné un certain 16 août 2012, et la signature du marché entre l'Agence nationale de réalisation et de gestion de Djamaâ El-Djazaïr (Anargema) et le groupe chinois China State Construction Engineering Corporation (CSCEC), la polémique s’est bien installée et n’a cessé d’enfler.

Située sur la grande baie d’Alger, la plus grande mosquée d'Afrique et troisième au monde, après celles de La Mecque et de Médine, repose sur une assiette de terrain de plus de 27 hectares et devra accueillir pas moins de 120.000 fidèles.

Son minaret, le plus haut du monde, culmine à 265 mètres (60 m de plus que celui de la mosquée Hassan II de Casablanca), abritera un musée sur l'art et l'histoire de l'Islam en Algérie sur 15 étages. La salle de prière occupera 20.000 mètres carrés. Il y aura aussi une bibliothèque d’un million de livres pouvant accueillir 1.800 personnes, un centre culturel pouvant accueillir 3.000 personnes, un institut, une Maison du Coran et un parking de 4.000 places, sans oublier une salle de cinéma, une salle de conférence, des restaurants, des cafés, des boutiques d'artisanat… Force est de constater que c’est une merveille architecturale.

Implantée au niveau de la commune de Mohammadia, dans la banlieue est d’Alger, la future Grande mosquée d’Alger va reposer sur un système antisismique qui fera qu’un séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Richter est ressenti comme un tremblement de degré 3.

Initialement, en 2012, une enveloppe financière d’un milliard de dollars a été réservée. Au lancement des travaux, les responsables avaient tablé sur un délai de réalisation de trois années. Selon les dernières informations, une rallonge de 30,54 milliards de dinars, soit 260 millions de dollars, a été dégagée au titre du projet de loi de finances de 2018 pour réaliser, entre autres, les deux passerelles devant relier la Grande mosquée d'Alger à la façade maritime, confiés récemment à Cosider.

Du retard, la mosquée en a connu et en connaîtra encore, selon certaines sources. Même si les gros oeuvres sont achevés à plus de 90%, le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, indiquait en novembre 2017 que la date de réception du projet dans son intégralité est prévue avant la fin de l’année 2019. Pour rappel, en février 2015, l’ex-ministre du secteur de l’époque, Abdelmadjid Tebboune, annonçait que Djamaâ El-Djazaïr serait livré en septembre 2016, puis en 2017. Quoi qu’il en soit, seul… Allah le sait.

Partager cet article

Rédaction et Administration

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

redac@actuel-dz.com
l.actuel@gmail.com

Régie Publicitaire et Abonnements

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

ANEP Régie presse
1, rue Pasteur - Alger

à Savoir

Les manuscrits, photographies, illustrations ou tout autre document adressés ou remis à la rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l’objet d’aucune réclamation.

 

La rédaction

Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter afin de recevoir nos dernières infos.