Secteur de l’habitat : Un budget consistant malgré la crise financière

Priorité. Malgré la crise financière que traverse le pays depuis quelques années, le secteur de l’habitat continue de bénéficier de grands budgets dans les dernières lois de finances.

D’ailleurs, au titre de la loi de finances de 2018, le budget du secteur s'élève à 158,524 milliards de dinars, dont 16,624 milliards de dinars pour le fonctionnement et 141,90 milliards de dinars pour l'équipement, outre 78,41 milliards de dinars au titre du compte d'affectation spéciale. Le secteur s'emploie à diversifier les modes et les sources de financement des projets d'habitation afin de réduire le financement direct par le Trésor et de tenir compte des capacités financières des ménages.

Par ailleurs, et selon les chiffres du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, l'autorisation de programme concernant les nouvelles villes est estimée à 31,46 milliards de dinars destinés à la prise en charge de la nouvelle ville de Sidi-Abdellah, du pôle urbain de Draâ Errich, à Annaba (8 milliards de dinars), ainsi que les nouvelles villes Ali-Mendjeli et Aïn-Nahas, à Constantine, pour combler le déficit enregistré en matière d'aménagement (3 milliards de dinars). Il s'agit également de 465 millions de dinars pour la nouvelle ville de Boughezoul destinés au raccordement au réseau de gaz, 5 milliards de dinars pour la réévaluation de l'opération inscrite au titre du sous-secteur de «l'aménagement du territoire» pour le parachèvement des travaux dans la nouvelle ville de Bouinan et 15 milliards pour la prise en charge des indemnisations dans le cadre des expropriations pour cause d'utilité publique au niveau de la nouvelle ville de Sidi Abdellah.

En matière d'habitat, l'autorisation de programme globale s'élève à 19,486 milliards DA, répartis entre le projet de réalisation de 1.300 logements publics locatifs à Oum El-Bouaghi (4,22 milliards DA) et la réévaluation de 12 opérations inscrites dans le cadre des programmes en cours relatifs à la réalisation de 32.000 logements publics locatifs (15,264 milliards DA).

Concernant les équipements publics, l'autorisation s'élève à 27,61 milliards DA, dont 21,22 milliards DA dans le cadre des nouveaux programmes inscrits (168 sièges de structures publiques, 17 sièges de sûreté urbaine, 15 lycées, 39 CEM, 97 groupes scolaires), outre 6,38 milliards DA destinés à la réévaluation de 156 structures de sous-secteurs : transport, commerce, locaux administratifs, éducation, affaires religieuses, infrastructures sanitaires, de jeunesse et de culture, contre 0,3 milliard DA consacrés à la modernisation de l'administration.

Aussi, le secteur a bénéficié au titre du compte d'affectation spéciale de 78,407 milliards DA répartis entre l'habitat rural (28 milliards DA), les logements location-vente (30,03 milliards DA) et les anciens engagements de l'Etat (18,368 milliards DA), comprenant notamment les charges de gestion de la Caisse nationale du logement (CNL). Les wilayas du Sud ont bénéficié dans le cadre de ce compte d'une augmentation de l'aide à l'habitat rural à hauteur de 100.000 DA.

A noter que le secteur de l’habitat a recensé 185.000 unités d’habitation nécessitant des travaux d'aménagement et 189.000 autres, dont le taux d'avancement est de 60%, nécessiteront bientôt des travaux d'aménagement. Notons que la nouvelle stratégie du secteur de l'habitat vise la préservation des ressources financières de l'Etat à travers l'interdiction de la remise des enveloppes budgétaires allouées aux différents projets aux maîtres d'oeuvre avant la finalisation et l'approbation de l'étude de réalisation.

Partager cet article

Rédaction et Administration

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

redac@actuel-dz.com
l.actuel@gmail.com

Régie Publicitaire et Abonnements

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

ANEP Régie presse
1, rue Pasteur - Alger

à Savoir

Les manuscrits, photographies, illustrations ou tout autre document adressés ou remis à la rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l’objet d’aucune réclamation.

 

La rédaction

Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter afin de recevoir nos dernières infos.