Développement d’une économie diversifiée : Le rôle des micro-entreprises est plus important que jamais

Création. Plus de 500.000 jeunes ont créé, à la fin de septembre 2017, des micro-entreprises qui ont contribué à la création de 1.200.000 postes d’emploi. Le plus important, pour les responsables du secteur, est de construire une économie alternative aux hydrocarbures et d’encourager les jeunes à exploiter leur potentiel.

Nul ne peut nier que l’Algérie dispose d’une richesse importante, celle des jeunes initiateurs de micro-entreprises dans le cadre du dispositif de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) contribuant à la relance de l’économie nationale. C’est ainsi que l’Etat oeuvre à construire une économie diversifiée basée sur la micro-entreprise. Cette donne a poussé en fait le ministère du Travail à accompagner les jeunes et à accorder davantage de facilités aux porteurs de projets pour développer leurs entreprises.

Le ministre du Travail ne cesse à cet effet d’exhorter les jeunes diplômés d’universités et des établissements de formation à accéder au monde de l’entrepreneuriat et à créer des entreprises contribuant à l’économie nationale et générant des postes d’emploi directs et indirects.

Comme exemple, on peut citer la signature récemment d’une convention de formation et de recrutement entre l’ANSEJ et le groupe industriel de textiles algéro-turc «Tayal» de Sidi Khettab (wilaya de Relizane).

La convention signée par le Directeur général de l’ANSEJ, Mohamed Arrache, et le DG du groupe industriel «Tayal», Denik Tujay, stipule que l’opération de recrutement au complexe de textile passe par l’ANSEJ et que l’employeur s’engage à former les jeunes avant de les embaucher. Il faut dire que les micro-entreprises suscitent un intérêt croissant chez l’ensemble des acteurs de la vie économique, leur rôle économique et leur contribution à la croissance sont désormais reconnus. L’évolution dans le temps de la dynamique des micro-entreprises s’accompagne d’un regain d’intérêt sur le plan de la recherche. Ces dernières années, les travaux et contributions scientifiques sur les micro-entreprises se sont de plus en plus développés.

Notons que plus de 500.000 jeunes ont créé, à la fin de septembre 2017, des micro-entreprises qui ont contribué à la création de 1.200.000 postes d’emploi. Le plus important, pour les responsables du secteur, est de construire une économie alternative aux hydrocarbures et d’encourager les jeunes à exploiter leur potentiel.

Les observateurs avertis s’accordent à dire que l’envie d’entreprendre est bien ancrée dans la société algérienne, plus particulièrement chez les jeunes. Le tissu économique algérien est constitué essentiellement de TPE et PME. Sur 935.000 PME, plus de 97% soit 907.600 sont des micro-entreprises ou TPE employant moins de 10 salariés. La densité, 23 PME pour 1000 habitants reste encore loin des niveaux requis pour une économie prospère. Partant de ce constat, l’entrepreneuriat se doit d’être le fer de «relance» de l’économie algérienne, l’objectif étant de poursuivre et renforcer une dynamique positive et optimiste en allant plus loin dans la diffusion de l’envie d’entreprendre.

Il faudrait aller plus en profondeur dans les actions d’accompagnement des micro-entrepreneurs et des jeunes managers, les encadrer et mieux les orienter. Il s’agira pour ce faire de mieux identifier leurs craintes et les difficultés liées à leur parcours de création d’entreprise, pour un meilleur ciblage des réponses à apporter. Cependant, les initiateurs des micro-entreprises posent à leur tour le problème de l’accès aux marchés dans une économie bureaucratisée, selon certains, et dont le principal acteur reste incontestablement l’Etat. Malgré cela, les analystes reconnaissent qu’il y a beaucoup d’efforts consentis par l’Etat et aujourd’hui, il ne manque plus que ces efforts soient concrétisés sur le terrain.

Partager cet article

Rédaction et Administration

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

redac@actuel-dz.com
l.actuel@gmail.com

Régie Publicitaire et Abonnements

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

ANEP Régie presse
1, rue Pasteur - Alger

à Savoir

Les manuscrits, photographies, illustrations ou tout autre document adressés ou remis à la rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l’objet d’aucune réclamation.

 

La rédaction

Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter afin de recevoir nos dernières infos.