L’état met le paquet

Réalisations. Dans la loi de finances 2018, le budget équipement du secteur s’élève à 380,76 milliards DA, contre 62,69 milliards DA en 2017, soit une hausse de 507%, a indiqué le ministre devant la commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN), dans le cadre de l’examen du PLF 2018.

Le gouvernement met le paquet dans le secteur des travaux publics. Chiffres à l’appui : le montant global des ressources financières mobilisées par l’Etat au profit du secteur des travaux publics et des transports depuis 1999 jusqu’à ce jour a atteint plus de 9.000 milliards de dinars (l’équivalent de près de 90 milliards de dollars).

Par ailleurs, un financement de 370 milliards de dinars consacré à la réalisation et au parachèvement des projets du secteur est annoncé pour 2018. Parmi les grands projets inscrits, il y a la réalisation de tronçons pour la connexion de sept ports et de plusieurs villes à l’autoroute Est-Ouest.

Au titre du développement des régions enclavées, au nord et au sud du pays, pas moins de 12.000 kilomètres de routes seront réalisés, dont 9.000 pour sécuriser nos frontières sud. Ces ressources financières ont notamment permis la réalisation d’une autoroute longue de 1.216 km dont le dernier tronçon reliant El Tarf aux frontières algéro-tunisiennes a été lancé récemment.

L’enveloppe budgétaire dédiée au secteur, a également été consacrée à la réalisation de sept pénétrantes reliant les principaux ports du pays à l’autoroute Est-Ouest, la réalisation de milliers de kilomètres de routes et de centaines d’ouvrages d’art ainsi qu’à l’entretien du patrimoine routier par des actions de modernisation et de sauvegarde des routes.

Il y a également le renforcement du maillage du réseau routier dans les wilayas du Sud et des Hauts Plateaux, les travaux de contournement des grandes villes et la réalisation d’un vaste programme de trémies, d’ouvrages d’art et d’échangeurs pour atténuer la congestion dans les grands centres urbains sont aussi parmi les projets concernés par ces financements, a poursuivi le ministre. Sans oublier le programme d’infrastructures routières et aéroportuaires de soutien à la sécurisation des frontières terrestres du sud du pays, le programme en cours pour un linéaire de 2.300 km de voies ferrées et l’entretien et la modernisation du réseau ferroviaire actuel d’une longueur de 4.000 kilomètres.

Rappelons que dans la loi de finances 2018, le budget équipement du secteur s’élève à 380,76 milliards DA, contre 62,69 milliards DA en 2017, soit une hausse de 507%, a indiqué le ministre devant la commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN), dans le cadre de l’examen du PLF 2018. Cette augmentation significative s’explique par l’inscription de plusieurs nouveaux projets, et ce après trois années où aucun projet n’a été inscrit dans le budget.

Les nouveaux projets inscrits cette année portent sur la réalisation, pour une enveloppe de 150 milliards DA, de la première tranche du port du centre (Cherchell) et sa connexion au réseau routier et ferroviaire, avec tous les équipements et dépendances, à l’image des zones industrielles et des plateformes logistiques.

En outre, une enveloppe de 65 milliards DA a été consacrée pour l’entretien de 500 km de routes nationales, l’autoroute Est-Ouest ainsi que l’entretien des ports et aéroports, le renforcement des ponts métalliques et la réhabilitation de la voie ferrée.

Au titre du développement des régions enclavées au nord et au sud du pays, une enveloppe de 28 milliards DA a été réservée à la réalisation et au renforcement des projets de dédoublement et de réhabilitation des routes. Par ailleurs, un montant de 6,5 milliards DA a été alloué à la mise en oeuvre de la deuxième phase du système de régulation du trafic routier à Alger visant à désengorger la circulation routière et améliorer les conditions de transport au niveau de la capitale. Aussi, 178,15 milliards DA ont été consacrés à la réévaluation du programme en cours de réalisation.

Partager cet article

Rédaction et Administration

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

redac@actuel-dz.com
l.actuel@gmail.com

Régie Publicitaire et Abonnements

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

ANEP Régie presse
1, rue Pasteur - Alger

à Savoir

Les manuscrits, photographies, illustrations ou tout autre document adressés ou remis à la rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l’objet d’aucune réclamation.

 

La rédaction

Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter afin de recevoir nos dernières infos.