29 mai : 701 kg de cocaïne saisis au port d’Oran - Une première dans les annales

L’affaire de la saisie de 701 kg de cocaïne le 29 mai 2018 au niveau du port d’Oran a défrayé la chronique en matière d’introduction de drogues dures en Algérie. L’information faisant état de la mise en échec de la tentative d’introduction de cette substance prohibée avait provoqué un séisme moral au sein de la population algérienne et même à l’étranger.

« Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et le crime organisé, et suite à des informations, des éléments du groupement territorial des Garde-côtes d’Oran, 2e RM, en coordination avec la Gendarmerie nationale et la Douane algérienne, ont mis en échec une tentative d’introduction, à travers le port d’Oran, d’une énorme quantité de cocaïne estimée à 701 kg, enfouie dans un conteneur à bord d’un bateau de transport de marchandises en provenance de l’Amérique latine », avait indiqué le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. D’après des recoupements d’informations, la saisie a été faite à bord du navire Vega Mercury, battant pavillon libérien.

Ce dernier transportait une marchandise composée de viandes surgelées en provenance du Brésil et a fait escale en Espagne avant d’amarrer à 3 miles du port d’Oran. Toujours selon les mêmes sources, notamment sécuritaires, l’homme qui serait derrière cette opération d’importation de cocaïne est un célèbre personnage très influent sur la place d’Alger. Un certain Ch. Kamel, portant le sobriquet de « Kamel El-bouchi ».

Le mis en cause, qui a été arrêté aussitôt à Alger, gère une société nommée Donya Meat, dont le siège est à Aïn-Naâdja, dans la banlieue d’Alger. Au moment de l’importation de la marchandise, Ch. Kamel était en possession d’une autorisation d’importation de denrées alimentaires établie en bonne et due forme, et qui concerne, entre autres, les viandes, les fruits et légumes, le sucre, le café, le cacao, ainsi que d’autres produits alimentaires toujours en provenance d’Amérique latine. Cette affaire est au demeurant très inquiétante puisqu’il s’agit d’une saisie record, selon les services de sécurité, du moment que cette drogue dure est considérée comme la plus chère (environ 14.000 DA le gramme) et la plus demandée dans les milieux des narcotrafiquants.

Partager cet article

Rédaction et Administration

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

redac@actuel-dz.com
l.actuel@gmail.com

Régie Publicitaire et Abonnements

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

ANEP Régie presse
1, rue Pasteur - Alger

à Savoir

Les manuscrits, photographies, illustrations ou tout autre document adressés ou remis à la rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l’objet d’aucune réclamation.

 

La rédaction

Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter afin de recevoir nos dernières infos.