Besma Belbedjaoui : Une femme courage dans le recyclage du plastique

Détermination. Titulaire d’une licence en génie biomoléculaire à l’Université des sciences et des technologies Houari- Boumédiène d’Alger (USTHB) et d’un diplôme d’études supérieures (DES) en marketing et communication, la jeune Constantinoise s’imaginait plutôt passer ses jours dans un laboratoire de recherche, mais le destin en a voulu que les choses se passent autrement pour Besma.

Investir en Algérie dans le secteur du recyclage des déchets est une tâche ardue. Face au défi du développement de cette filière balbutiante, rien ne décourage Besma Belbedjaoui à devenir entrepreneure dans le domaine. En fait, depuis 2012, Besma Belbedjaoui, 34 ans, travaille comme entrepreneure à Constantine, à l’est de l’Algérie, dans le secteur du recyclage et de la valorisation des déchets.

Titulaire d’une licence en génie biomoléculaire à l’Université des sciences et des technologies Houari- Boumédiène d’Alger (USTHB) et d’un diplôme d’études supérieures (DES) en marketing et communication, la jeune Constantinoise s’imaginait plutôt passer ses jours dans un laboratoire de recherche, mais le destin en a voulu que les choses se passent autrement pour Besma. Contrainte au chômage pendant deux ans, la jeune ingénieure décide de se réorienter et de sauter le pas de l’entrepreneuriat. Après deux années de recherche d’emploi sans résultat, Besma Belbedjaoui termine l’année 2010 avec un objectif en tête : devenir une femme entrepreneure et créer une usine de recyclage du plastique. Elle ambitionne, ainsi, d’investir une niche jusque-là sous-développée en Algérie. Pour elle, le marché était énorme et il l’est encore. Des millions de tonnes de déchets et un faible pourcentage recyclé chaque année.

L’autre souci qui lui taraude l’esprit encore, c’est celui du financement du projet. Ecartant l’idée d’un prêt bancaire, la jeune entrepreneure s’oriente plutôt vers un crédit Ansej (Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes). Elle dépose une demande au printemps 2011. Son dossier restera plus de deux ans au point mort. Mais fort heureusement, Besma Belbedjaoui finit par décrocher en juillet 2013 une aide étatique pour lancer son activité. Elle obtient ainsi plusieurs centaines de millions de dinars ; son investissement personnel est presque équivalent.

C’est à 25 kilomètres de Constantine, à Ibn Ziad plus précisément, que Besma installe son unité de recyclage Plasticycle Algérie, qui compte deux lignes de traitement. L’inauguration de l’usine a lieu en décembre 2013. Pourquoi Besma a choisi d’entreprendre dans l’écologie et dans le recyclage en particulier, sachant que ce domaine est très complexe en Algérie ? Une question qui, vraisemblablement, ne fait plus peur à cette jeune entrepreneure. Car dans l’une de ses déclarations à la presse, Besma répond tout simplement que l’Algérie a une demande croissante en matière première et en même temps beaucoup de déchets plastiques. « Le pays génère ainsi 16 millions de tonnes de déchets par an et d’ici 5 ans, nos décharges seront saturées. Si on continue à consommer autant, on va devenir une décharge à ciel ouvert. A défaut de réglementation nationale stricte, tout est sur-emballé en Algérie. Un oeuf, par exemple, est emballé trois fois au supermarché. Sans parler du sachet plastique qui est un véritable fléau dans notre société », dira-t-elle.

Face à cette situation, Besma a, donc, pensé à recycler les déchets pour en faire de la matière première. Un métier qui devient une passion pour cette jeune entrepreneure.

Partager cet article

Rédaction et Administration

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

redac@actuel-dz.com
l.actuel@gmail.com

Régie Publicitaire et Abonnements

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

ANEP Régie presse
1, rue Pasteur - Alger

à Savoir

Les manuscrits, photographies, illustrations ou tout autre document adressés ou remis à la rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l’objet d’aucune réclamation.

 

La rédaction

Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter afin de recevoir nos dernières infos.