Economie

Pessimisme. Les observations faites par le Fonds monétaire international (FMI) sur la situation économique de l’Algérie ont conforté les positions du gouvernement, contrairement à la lecture faite par certaines parties estimant que cette institution a émis des critiques sévères à l’égard des autorités gouvernementales.

Réflexion. Après plusieurs tergiversations, les pouvoirs publics ont décidé de passer à l’action pour prendre en charge le «délicat» dossier des subventions.

Méfiance. Le sujet de l’interdiction d’importation de 851 produits alimente toujours les débats. Entre ceux qui approuvent et ceux qui désapprouvent la décision, le consommateur se retrouve face à une situation qui demande plus d’éclaircissement et de rassurance.

Préoccupation. La production nationale, qui fait son petit bonhomme de chemin, est en train de devenir une préoccupation de taille, en attendant que les choses s’améliorent pour le prix du baril de pétrole, qui est au beau fixe pratiquement depuis deux ans.

Inquiètude. L’année 2017 sera clôturée avec des difficultés réelles, tandis que l’année 2018 s’annonce plus complexe encore, selon le Premier ministre. Le gouvernement craint une incapacité à assurer la dépense publique et la perte de souveraineté économique. Dans ce contexte, le recours massif à l’endettement extérieur n’est pas exclu. Cette solution entraînera évidemment le recours aux institutions financières internationales en contrepartie de mesures économiques et sociales draconiennes à appliquer.

Page 1 sur 2

Rédaction et Administration

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

redac@actuel-dz.com
l.actuel@gmail.com

Régie Publicitaire et Abonnements

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

ANEP Régie presse
1, rue Pasteur - Alger

à Savoir

Les manuscrits, photographies, illustrations ou tout autre document adressés ou remis à la rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l’objet d’aucune réclamation.

 

La rédaction

Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter afin de recevoir nos dernières infos.