Finance

Nouveauté. La finance islamique fait irruption dans notre système financier, bien que la règlementation actuelle, en termes de relations bancaires, n’interdit pas d’y avoir recours, mais l’architecture du système actuel favorise plutôt le système classique.

Croissance. Annoncée en grande pompe, la production de monnaie a débuté en 2017. Le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, tente toujours de rassurer sur l’importance du financement non conventionnel pour faire taire ceux qui s’opposent à cette décision.

Orientation. Le développement des exportations hors hydrocarbures en Algérie est, depuis plus d’une décennie, au centre d’une attention particulière des pouvoirs publics, qui ont mis en place des mesures d’encadrement destinées à promouvoir la production algérienne sur les marchés extérieurs. Pour preuve, les grandes orientations économiques du plan d'action du gouvernement adopté par le Parlement et contenues dans la loi de finances pour 2018 concernent, entre autres, la promotion de la production nationale et des services sur le marché local et l'encouragement des exportations hors hydrocarbures.

Hallal. En cette période de crise, l’économie hallal cherche à se faire une place, et pour certains observateurs, le moment est opportun pour laisser la finance islamique s’exprimer. L’adoption de la finance islamique par certaines banques européennes a été un succès.

Réforme. Le Conseil des ministres tenu le 6 septembre dernier a adopté un projet de loi qui amende la loi sur la monnaie et le crédit actuellement en vigueur. Le projet de loi comporte, entre autres, la solution tant redoutée par les experts : le recours au financement non conventionnel pour financer le Trésor public ou ce qui est communément appelé «la planche à billets».

Numérique. D’après les informations que nous avons obtenues au département de la communication, il s’avère que le premier bilan révèle des statistiques pour le moins décevantes. Lancé officiellement le 4 octobre 2016 avec les cartes CIB algériennes, le service a enregistré entre octobre 2016 et avril 2017, 1.685 transactions et 36 millions de dinars de ventes.

Page 2 sur 2

Rédaction et Administration

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

redac@actuel-dz.com
l.actuel@gmail.com

Régie Publicitaire et Abonnements

Lot. Ben Achour Abdelkader Villa n° 27. Chéraga - ALGER

 

Tél. : 213 (0) 21 37.29.63 / 213 (0) 21 36.38.73
Fax : 213 (0) 21 37.58.58

 

ANEP Régie presse
1, rue Pasteur - Alger

à Savoir

Les manuscrits, photographies, illustrations ou tout autre document adressés ou remis à la rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l’objet d’aucune réclamation.

 

La rédaction

Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter afin de recevoir nos dernières infos.