• mobilis
  • triemploi
  • bms
  • siel
  • dentex
Trois bonnes raisons de souscrire à la SAA après la Covid-19

Trois bonnes raisons de souscrire à la SAA après la Covid-19

Rédigé par K. B. / Publi-rédactionnel / lundi, 20 septembre 2021 14:03

Malgré un exercice exceptionnellement difficile marqué, notamment, par la pandémie de la Covid-19, la Société nationale d’assurance SAA a su maintenir globalement un niveau de performance opérationnelle satisfaisant, confortant ses choix stratégiques et son ambition de demeurer parmi les acteurs de référence dans un marché plus que jamais concurrentiel et une économie en pleine mutation.

Le secteur des assurances, qui a traversé en 2020 l’une des pires crises économiques que le monde n’ait jamais connues, a enregistré des fluctuations aussi bien au niveau mondial que national. La résilience affichée par de nombreux assureurs a plus ou moins vacillé sous le poids des conséquences de la pandémie Covid-19 sur d’autres secteurs d’activités intimement liés à leur activité. Le chiffre d’affaires global de toutes les branches cumulées (vie et non vie) est en baisse de 6%. Il s’élève à 125 milliards de dinars.

Mais dans ce contexte difficile, la Société nationale d’assurance (SAA) a su tirer son épingle du jeu, comme le démontrent les bons résultats de la compagnie en 2020, soutenus par les agrégats suivants : un chiffre d’affaires (CA) de 27 milliards de dinars, une part de marché de 21,2%, un bénéfice net d’impôt de 2,64 milliards de dinars, en hausse de 20% sur un an, un total actif qui s’élève à 97,4 milliards de dinars, soit + 4%, et un retour sur capital de 8,8%.

A ces chiffres clés, s’ajoute une série de bons résultats marqués par la hausse des produits financiers de 1,73 à 1,97 milliard DA (+13,84%), grâce à un niveau de placements de 41,7 milliards DA, en évolution de 2,41%, comparativement à 2019. Il en ressort un taux moyen de rendement de 4,66%, contre 4,53% en 2019.

Une place de leader dans le marché algérien des assurances comme premier atout

Chez la SAA, la connaissance du secteur algérien des assurances est à la hauteur de la réputation dont jouit la compagnie auprès de ses clients mais aussi auprès de ses partenaires. Cette particularité alimente grandement la réussite de l’entreprise. La SAA, avant tout c’est plus de 2 millions de clients, plus de 530 points de vente à travers le territoire national et une expertise de plus de 58 ans au service de la volonté du maintien du rapport de confiance entre la compagnie et ses clients.

La flexibilité et la garantie de trouver un allié à toute épreuve !

Les performances réalisées en 2020 à la SAA sont d’abord le fruit d’un travail mené en amont pour comprendre les nouveaux enjeux qui s’offrent au secteur des assurances, notamment à la faveur du boom digital et numérique que connaît le pays. Cette réflexion passe, entre autres, par un processus de transformation engagé par l’entreprise ces dernières années, dont la diversification du portefeuille d’affaires et la modernisation des outils de gestion et du service à la clientèle en constituent les piliers.

L’objectif étant de permettre une flexibilité et une adaptabilité de nature à consolider le lien de confiance établi avec les clients. C’est pourquoi des choix stratégiques ont été opérés depuis quelques années, visant à réduire sa dépendance d’un seul segment « l’automobile » et à diversifier son portefeuille par l’accroissement des souscriptions dans les risques industriels et les autres branches d’assurance.

Ces choix stratégiques ont permis à la société de minimiser les pertes générées au niveau de l’ensemble du secteur par la baisse des performances de la branche automobile, sujette à des changements systémiques obéissant aux dernières décisions économiques, comme ce fut le cas pour la taxe destinée à sanctionner les engins polluants, instituée par la Loi de finances 2020 - retirée en 2021 - et que les sociétés d’assurance avaient été chargées de collecter en faveur du Trésor public.

Sur le plan de la gestion, il est à mentionner le renforcement des mécanismes de gouvernance par la création de nouveaux comités assistant le conseil d’administration, notamment le comité des risques, ainsi que la mise en place de nouvelles structures opérationnelles en charge de la transformation digitale, de la conformité et du développement des partenariats.

Le lancement, durant 2020, avec d’autres acteurs publics, et en dépit de la crise sanitaire, du projet de création de deux sociétés d’assurances Takaful (« Dommage » et « Familly ») est l’une des réalisations majeures de la société. Ce projet vise à contribuer à l’amélioration du rapport de l’assurance au produit intérieur brut, et d’offrir aux consommateurs des produits d’assurance répondant à leurs voeux et à leurs besoins.

En termes de perspectives, la SAA entend poursuivre, pour les années à venir, ses efforts de transformation et oeuvrer à jeter les bases d’une entreprise moderne tournée vers l’avenir et en mesure d’affronter les défis multiples qu’imposera, sans doute, le développement des nouvelles technologies où l’amélioration de l’expérience et du parcours client constituera le véritable enjeu d’exercice pour les acteurs d’assurance.

Le pragmatisme comme maître-mot pour faire face aux défis de l’avenir

La saturation des segments traditionnels n’offre pas des marges de croissance importantes, outre que ce sont des segments marqués par un niveau élevé de sinistralité, c’est le cas de l’assurance automobile, et par un recours important à la réassurance pour les risques industriels. Mais à la SAA, l’on préfère regarder les défis comme des opportunités.

D’autre part, la SAA ambitionne de réunir les conditions permettant de hisser son niveau d’activité pour le mettre en adéquation avec ses fonds propres. La réalisation de cet objectif stratégique passera par la réorientation des efforts vers les segments présentant un potentiel de développement élevé, en l’occurrence le segment des particuliers et des professionnels. La diversification des canaux de vente de produits d’assurance figure parmi les préoccupations de l’heure de la société. Le lancement prochain de la vente en ligne de certaines couvertures, telles que les assurances habitation et Cat Nat, s’inscrit dans cette perspective.

TAGS

Please publish modules in offcanvas position.