• triemploi
  • bms
  • siel
  • secura
  • dentex
Abderrahmane Benkhalfa, Un pionnier des finances tire sa révérence

Abderrahmane Benkhalfa, Un pionnier des finances tire sa révérence

Rédigé par F. A. / Portrait / mardi, 18 mai 2021 00:13

L’ancien ministre des Finances Abderrahmane Benkhalfa est décédé le 23 avril 2021, à l’âge de 71 ans, des suites de sa contamination par le coronavirus (Covid‐19).

Né le 2 juin 1949 à Tiaret, Abderrahmane Benkhalfa a obtenu un baccalauréat en sciences commerciales et financières de l'École supérieure de commerce de l'Université d'Alger, avant d’obtenir un doctorat en sciences de gestion de l'Université française de Grenoble en 1977. Il a également assisté à un cours de spécialisation à l'Université de Varsovie en Pologne.

Abderrahmane Benkhalfa a occupé plusieurs postes stratégiques dans le domaine financier. Ministre des Finances du 14 mai 2015 au 11 juin 2016, le défunt avait occupé de hautes fonctions dans l'Hydraulique et l'Equipement. Il avait été désigné, en 1993, directeur central au ministère de la Pêche et des Ressources halieutiques, où il a contribué à la restructuration du secteur.

En 2004, Abderrahmane Benkhalfa devient délégué général de l'Association professionnelle des banques et des établissements financiers d'Algérie (Abef), ainsi que membre du Conseil de la monnaie et du crédit à la Banque d'Algérie, un poste qu'il avait occupé jusqu'en 2012. Il a également été nommé secrétaire général de l'Union des banques maghrébines (UBM). Le dernier poste que le défunt avait occupé était Envoyé spécial de l'Union africaine (UA).

La disparition d’Abderrahmane Benkhalfa est une immense perte pour l’Algérie au moment où elle en a le plus besoin.

TAGS

Please publish modules in offcanvas position.