• triemploi
  • bms
  • siel
Moulay Mansouri, Le défi des cosmétiques halal

Moulay Mansouri, Le défi des cosmétiques halal

Rédigé par F. A. / Portrait / mercredi, 17 novembre 2021 14:52

Ancien financier, le serial entrepreneur franco-algérien Moulay Mansouri fait le pari des cosmétiques halal avec la marque Mademoiselle Saint Cloud. Fondateur de Mademoiselle Saint Cloud, marque de soins sans alcool ni dérivé porcin, l'entrepreneur franco-algérien de 49 ans assure que « le marché des cosmétiques halal pourrait avoisiner les 50 milliards de dollars d'ici à 2030 ».

Fils d'une mère au foyer et d'un médecin ORL, Moulay Mansouri rate deux fois le bac. Adepte des grands classiques du cinéma américain, Moulay confie qu'il est parfois pesant d'être « issu d'une famille comptant quatre générations de médecins ». Pas de quoi, toutefois, entraver ses envies de business et de carrière internationale. Ce petit-fils d'un édile de Tlemcen décroche un diplôme d'accès aux études universitaires à Censier et entame une licence en langues étrangères appliquées aux affaires, jusqu'à ce que se réveille en lui sa fibre entrepreneuriale.

En 2016, il crée la start-up Footshake. Moulay parle cinq langues et appartient à cette génération ayant naturellement intégré la dimension interculturelle du business.

«Suite à Footshake, il lance Mademoiselle Saint Cloud, en 2018. Projetant une diversification dans les soins pour le corps et les cheveux, Moulay Mansouri ambitionne de « faire un L'Oréal halal », tout en se considérant comme un ambassadeur dans les pays musulmans.

TAGS

Please publish modules in offcanvas position.