• horeca
  • sinaa
  • intertex tunisia
  • Triemploi
Tout est réglementé, mais...

Tout est réglementé, mais...

Rédigé par L. K. / L'édito du mois / mercredi, 11 mai 2022 16:20

Force est de constater que l’urbanisation est l’une des transformations les plus impressionnantes qu’ait connue l’Algérie au cours de ces dernières décennies. Il est vrai que des efforts colossaux ont été déployés par les responsables à tous les niveaux de l’Etat pour venir à bout de la sévère crise de logement de notre pays. Toutefois, comme le dit si bien le proverbe italien, « toute médaille a son revers. »

Alors que décideurs, spécialistes et autres panels d’experts ergotent sur la problématique de l’esthétique urbaine, le visage de nos villes continue de subir les pires altérations qui dépassent parfois tout entendement. Malgré que les pouvoirs publics soient armés d’un arsenal juridique censé instaurer un peu plus de rigueur en matière d’occupation de sols, de qualité architecturale et d’aménagement urbain, les insoumis à la réglementation en vigueur règnent en maître. « Tout est réglementé, mais le problème réside dans le respect justement de la réglementation. On remarque deux types de comportements dans cette problématique : d’un côté, le non-respect des lois en vigueur et, de l’autre, l’attitude des autorités qui s’abstiennent de sanctionner, autrement dit, il y a du laxisme chez les autorités. »

Désormais, cette situation incompréhensible, voire ubuesque, ne doit plus être tolérée, car dans ce cas très urgent, il appartient à qui de droit de prendre les mesures qui s’imposent. Du reste, une situation exceptionnelle appelle des mesures exceptionnelles...

TAGS

Please publish modules in offcanvas position.