• Impex
  • Napec
  • bms
Covid-19, s’adapter ou céder à la psychose ?

Covid-19, s’adapter ou céder à la psychose ?

Rédigé par L. Kessaci / L'édito du mois / mercredi, 11 mars 2020 07:28

Le coronavirus se répand à la vitesse de l’éclair sur la planète. Après l’Asie et l’Europe, c’est au tour de l’Afrique d’être touchée de plein fouet, dont l’Algérie. Il ne faut pas paniquer mais plutôt surtout se protéger en observant une stricte hygiène et continuer à vivre normalement. Tel est le mot d’ordre de santé publique adressé aux pouvoirs publics, aux dirigeants d’entreprises et aux citoyens pour face à l’épidémie de coronavirus.

Aucun pays ne peut croire aujourd’hui qu’il pourrait être épargné par cette épidémie. Le Covid 19 est désormais l’affaire de tous. S’adapter ou céder à la psychose ? Telle est la question qui taraude l’esprit de tous les Algériens, surtout après la confirmation de cas porteurs du coronavirus. Illustration de la panique : depuis le début de la propagation du coronavirus chinois, et surtout depuis l’annonce du premier cas avéré en Algérie, les masques de protection s'arrachent. Et face à cette forte demande, les prix flambent.

Surtout, il faut garder à l’esprit que quelles que soient les conséquences sanitaires de l’épidémie, il y a un domaine où ce qui importe n’est pas de savoir si la psychose est justifiée, parce qu’en réalité, la psychose est accentuée ailleurs, dans l’économie. Pour l’économie mondiale, l’épidémie de coronavirus c’est déjà un fait majeur. Pour l’instant, c’est la Chine qui tremble en matière économique, mais selon certains analystes, il pourrait y avoir des conséquences à long terme sur l’économie mondiale.

Ne dit-on pas souvent que l’inquiétude et la prudence sont salutaires à contrario de la panique qui fait toujours prendre les mauvaises décisions.

TAGS

Please publish modules in offcanvas position.