• Triemploi
  • Napec
  • liftal
  • ccr
  • bms
  • siel
  • maghreb pharma
  • secura
  • dentex
Hadj Mohamed Seba, P.-dg de la CCR : “Les assureurs doivent se réinventer”

Hadj Mohamed Seba, P.-dg de la CCR : “Les assureurs doivent se réinventer”

Rédigé par Kheireddine Batache / Entretien / mercredi, 21 octobre 2020 01:58

L’ACTUEL : Comment se porte la CCR en ces temps de crise sanitaire majeure ?

Hadj Mohamed Seba : Il faut dire que presque aucun secteur n’a été épargné par la pandémie, notamment le secteur des assurances.

S’agissant de la CCR, nous ne prévoyons pas une baisse très importante. Il est clair que la tendance du marché de l’assurance directe impactera l’activité de la réassurance, en gardant à l’esprit que les produits destinés à la couverture des risques majeurs, qui représentent la majeure partie de notre portefeuille, n’ont pas été beaucoup impactés, à l’exception de la branche transport.

Comment comptez-vous relancer la machine économique une fois la reprise sera amorcée ?

Dans tous les secteurs, la pandémie a montré qu’il est impératif que les entreprises s’ouvrent plus sur la numérisation des activités, en utilisant les nouvelles technologies qui sont actuellement une opportunité incontournable pour la relance de la machine économique et financière.

La CCR n’échappe pas à ce constat. Notre stratégie actuelle est axée sur l’intégration de la digitalisation dans nos process afin d’être toujours à l’écoute et aux côtés de nos clients et partenaires pour les assister et les soutenir.

Pensez-vous que de nouveaux portefeuilles clients vont entrer dans votre champ d'action sous l'impulsion de la crise ? Quelle est votre stratégie pour conquérir davantage de parts de marché hors de vos segments traditionnels ?

La CCR est pour l’heure le réassureur détenant la plus grande part sur le marché local. Cependant, il faudra considérer les risques émergents, tels que le cyber-risques, le réchauffement climatique, l’augmentation du risque pandémique, comme des opportunités. Ces risques peuvent, en effet, accroître l’offre d’assurance, avec le développement de nouveaux produits ou de nouvelles garanties.

La CCR vise également à développer son activité à l’international, en saisissant toutes les nouvelles affaires jugées profitables.

Beaucoup d'experts pensent que la pandémie Covid-19 va révolutionner le secteur des assurances du point de vue des concepts et des pratiques. Pouvez-vous nous expliquer comment ?

En effet, la pandémie a mis en exergue le problème concernant l’accessibilité aux produits d’assurance, notamment en termes de souscription. Le confinement et la distanciation sociale sont un handicap pour une accessibilité et un traitement rapide des demandes, et c’est justement, le temps de se rendre à l’évidence des bienfaits de la digitalisation. Ainsi, les assureurs doivent se réinventer, et certains commencent déjà à réfléchir à l’évolution de leur business model.

Faire sa transformation digitale implique pour les sociétés du secteur de revoir leurs processus, qu’ils concernent la relation client ou la définition de nouvelles offres.

TAGS

Please publish modules in offcanvas position.